CLASSEMENT 00 Pts J G N P
00 00 00 00 00

Le Tours FC et le Stade de Reims se sont séparés sur un match nul 1-1. Un bon résultat pour les Tourangeaux face à l'un des favoris de ce championnat. (Photo : Franck Lavis)

 

Le sentiment était partagé en fin de match. D'un côté, la fierté d'avoir tenu tête à l'un des plus gros budgets de Domino's Ligue 2. De l'autre, la déception de ne pas avoir tenu le score alors que le Tours FC avait marqué le premier but.

 

"Il y a beaucoup de points positifs à retenir de ce match. On est en progrès. Il y a aussi pas mal de choses à améliorer mais c'est normal en début de saison." Une nouvelle fois, l'analyse de Fabien Mercadal est juste. Parmis les points à revoir, le réalisme devant le but. L'avantage, c'est que sur ce match, Reims en a également manqué. 

 

En première mi-temps, les deux équipes ont eu les opportunités pour ouvrir le score. C'est d'abord Bouanga qui a ouvert les hostilités d'une frappe en angle très fermée (3'). Balde lui a répondu d'une magnifique frappe enroulée de 30m qui a finit sur l'arête de Westberg (5'). I.Cisse, très en forme hier soir, a réveillé le stade à la demi-heure de jeu après une remontée de balle phénoménale dans son couloir gauche. La frappe de Bouanga qui suit est finalement captée. Mais l'action de cette première mi-temps est à mettre à l'actif de Reims, avec un raté inexplicable de Da Cruz ! Seul face au but, le Rémois rate totalement sa frappe et dévisse alors qu'il avait l'occasion de marquer juste avant la pause (44').

 

C'est finalement en deuxième mi-temps que l'on va assister à l'ouverture du score. Un but très bien construit, conclu par Bergougnoux du plat du pied, qui confirme son statut de joueur décisif (1-0, 61'). Les Bleus pensent tenir leur premier succès à domicile, mais c'était sans compter sur le premier but en pro de l'ancien Tourangeau Samuel Bouhours. Une frappe sublime qui heurte la transversale avant de rentrer (1-1, 74'). Le score ne bougera plus.

« Retour à la liste des actualités

FAN ZONE