CLASSEMENT L2 10 Pts J G N P
36 43 36 10 13 13

Portrait : Florian Miguel31 mars 2015 à 09h00

Lui aussi de la génération 96, comme les Kamara, Cissé, Do Couto etc., il a fait partie de l'équipe U19 championne de France lors de la saison 2013-2014. A 18 ans tout juste, Florian Miguel a déjà fait plusieurs apparitions en Ligue 2, et il ne compte pas s'arrêter là.

 

Né à Bruges, près de Bordeaux, dans une famille où les garçons traînent traditionnellement leur short sur les terrains engazonnés, Florian Miguel ne tarde pas à prendre sa première licence, à l'Entente Sportive de Bruges, dès l'âge de six ans.
Un des dirigeants du club se trouve également être un recruteur pour le célèbre voisin girondin, et dès neuf ans le petit Florian file aux Girondins de Bordeaux pour les cinq années suivantes. "J'ai vite glissé du poste de milieu gauche à la défense latérale, mais ça n'a, semble-t-il, pas suffit pour convaincre le club de me faire entrer en pré-formation".
Déçu mais toujours amoureux du ballon rond, il décide de rejoindre le club d'Arlac dans la banlieue bordelaise où il réalise une très bonne saison, gagnant au passage le championnat U15 devant... les Girondins !

Surclassé plusieurs fois et sélectionné en équipe d'Aquitaine pour la Coupe Nationale, 'Flo' est alors contacté par Bernard Blaquart et le Tours FC. Accompagné de sa famille, il visite les installations du club où un contrat aspirant l'attend. "Mes parents ont discuté avec le club et ça a un peu traîné, mais pour moi c'était d'accord tout de suite. C'est ce que je voulais depuis que j'étais petit et même si ça signifiait m'éloigner de chez moi à 15 ans à peine, ça en valait la peine."
L'installation au centre de formation est un peu délicate mais la saison reprend rapidement et le conduit même jusqu'à un rassemblement de l'équipe de France à Clairefontaine, pour une série de matchs amicaux. "Comme lors de mon arrivé à Tours, j'étais un peu intimidé au début mais ça c'est bien passé. Au final, ça a été une bonne expérience."
Le jeune Miguel continue donc sa rapide ascension puisque dès sa seconde année en U17, il est appelé par Alexandre Dujeux en U19. "Mon premier match a eu lieu à Bayonne en janvier, ça a été difficile mais je me suis accroché et j'ai réalisé une performance plutôt convaincante". Tout à fait convaincante même puisque le jeune latéral gauche ne quittera plus le groupe de la saison.
En 2013-2014, l'équipe est reprise en main par Gilbert Zoonekynd, et même s'il fait toujours partie du groupe, Florian se blesse durement pendant la préparation d'avant saison. "J'ai mis longtemps à revenir avant de me blesser à nouveau. La première partie de saison a donc été plutôt délicate pour moi, mais je suis revenu en forme au bon moment afin de participer au tournoi final et d'être sacré Champion de France."

A la reprise de la saison 2014-2015, Florian intègre le groupe de CFA2 et s'inscrit, en parallèle, en FAC d'Espagnol. Le jeune homme, bien entouré par sa famille, n'oublie pas ses études.
Mais rapidement c'est le groupe professionnel qu'il rejoint et il débute à Saran en Coupe de France. "J'ai su que j'allais jouer la veille de la rencontre, je voulais alors bien faire car j'avais tout à prouver et ça c'est plutôt bien passé." La qualification en poche, Florian Miguel va ensuite enchaîner les apparitions et même suppléer Léo Schwechlen dans l'axe de la défense. "J'avais déjà joué en défense centrale au côté de Thibaut Cillard en U19, ce n'était donc pas une première. J'ai profité indirectement des blessures, ça a été positif pour moi car j'ai acquis rapidement de l'expérience, mais le plus important aujourd'hui c'est le groupe, et notre maintien  !"
Les retours de Scwhechlen et de Milosevic ont poussé Florian sur la touche, mais il reste à l'affût : "Mon objectif reste de progresser et d'aider le groupe, je suis à la disposition du coach."
Et à moyen terme l'ambition est bien entendu : "de signer mon premier contrat pro à Tours bien sûr ! C'est le club qui m'a permis de faire mes premiers pas à ce niveau. Je suis reconnaissant envers le club et je suis quelqu'un qui a de la mémoire...".

 

 

 

 

Florian Miguel face à l'AS Saint Etienne en Coupe de France

« Retour à la liste des actualités

FAN ZONE